Pain brioché moelleux à l'orange

Publié le par Lelf

pain-brioche-orange.jpg

Hello, it's me again. La boulangerie, je découvre et je ne m'en lasse pas (enfin normal, vu que je n'en ai fait que quelques fois pour l'instant pour des résultats super sympa). Et il y a un blog que je pille particulièrement pour mes tests de ci et de ça, c'est Papilles et Pupilles. Simple, convivial, avec des photos super alléchantes, tout un tas de recettes à ne plus savoir où donner de la tête.

Pour cette fois, c'est un pain brioché au jus d'orange que j'ai décidé de réaliser. Je n'y ai ajouté qu'un petit ingrédient en plus par rapport à la recette originale, mais je n'ai pas senti le goût d'orange à l'arrivée. Un peu déçue sur cet aspect donc. Mais à part ça, quel moelleux les amis ! Une recette idéale pour se faire un petit déjeuner royal sans pour autant avaler la moitié d'une plaquette de beurre... Dur dur de se retenir au moment d'y goûter !

Ingrédients

  • 500g de farine T55 (la moins chère en générale, chez Auchan c'est la "pouce")
  • 2 sachets de Briochin (levure boulangère déshydratée... attention de suivre les instructions si vous choisissez une autre marque)
  • 50g de sucre
  • 1 oeuf
  • 1.5 cuillère à café de sel
  • 200mL de crème fleurette à 35% MG (oui, y'a un peu de gras, quand même ^^)
  • 120 mL de jus d’orange (une belle orange)
  • 1 cuillère à soupe de poudre de lait entier (celui du rayon pâtisserie, pas l'infantile)(un truc miraculeux qui fait tout si on l'écoute : moelleux, conservation, rétention d'humidité, tenue, coloration...)(facultatif)
  • un peu de lait (facultatif)

Réalisation

Dans un grand saladier, versez la farine puis d'un côté le sel et de l'autre la levure (ils ne doivent pas se toucher, le sel tue la levure). Ensuite versez le sucre, la crème, le jus d'orange et l'oeuf préalablement battu.

Mélanger tout jusqu'à ce que la pâte se forme. Pétrir alors une vingtaine de minutes. C'est une partie qui m'a franchement éclatée, la pâte est super agréable à travailler et elle devient toute lisse toute belle (oui je m'amuse avec un rien).

  • 1ère levée

Mettre ensuite à lever sous un torchon à l'abri des courants d'air (je mets personnellement dans mon four froid, ça m'a bien réussi) pendant 1h30 à 2h. La pâte doit doubler de volume.
S'il fait trop froid vous pouvez "aider" la pousse (et l'accélérer) en faisant tourner votre four à 30° s'il le permet ou bien faites chauffer à la plus petite température, éteignez et mettez la pâte dans le four éteint lorsqu'il passe avoisinne les 30°.

Une fois la pâte levée, la sortir, la dégazer avec le poing (plusieurs coups) et ensuite l'étape rigolote : le façonnage. Je vous ai mis le lien de la recette Papille et Pupilles plus haut. Anne s'est amusée à faire des petits pains individuels aux formes rigolotes. Vous pouvez reproduire ou tenter des trucs loufoques. Comme j'ai réalisé la recette un mardi soir je ne me suis pas trop foulée et voici ma méthode :

Couper la pâte en 4 pâtons de poids égal. Les façonner rapidement en boules allongées (façon petit pain en gros) et en mettre 3 côte à côte dans le fond d'un moule à cake large beurré (23cm*13cm). J'ai acheté exprès ce moule pour les pains, c'est un Le Creuset qui m'a coûté moins de 20€ et qui sera bien utile par ailleurs.
Pour le dernier pâton, couper entre 4 et 5 petites boules de poids égal et les placer dans des moules à muffins beurrés.
(Vous pouvez tenter de mettre les 4 pâtons, mais je les ai trouvés un peu serrés sur une expérience précédente, un des pâtons s'écrasait sur le bord). Il faut dans tous les cas un grand moule à cake, et si vous n'avez qu'un petit, faites deux pains au besoin, en coupant en deux fois quatre pâtons par exemple ou deux fois trois) .

  • 2ème levée et cuisson

Mettre les pâtes sous torchon à l'abri des courants d'air et laisser à nouveau lever une demie-heure.

Préchauffer le four à 170°C (pour moi la prochaine fois ce sera 160°C, mon four est puissant et ça cuit très vite, un peu trop. Toujours adapter en fonction des caprices de son four).
Une fois le four chaud, badigeonner les brioches de lait pour la coloration (marche aussi avec de l'oeuf entier). 

- Enfourner le moule à cake pour 30 minutes environ. Surveiller la coloration de la croûte, protéger avec un alu au besoin en cours de route. Un pain cuit sonne creux.
- Pour les muffins, 15 minutes environ suffiront (et 170°C ont été suffisants pour moi alors qu'Anne va à 200°C et 20 minutes)

Démouler dès la sortie du four, faire refroidir sur grille. Une fois le pain refroidi, le conserver dans du film alimentaire (et je double personnellement avec un torchon, mais inutile de dire qu'il n'a franchement pas le temps de sécher... ^^).

Et voilà, vous avez un ou des pains briochés bien moelleux ! Bonne dégustation !

Remarques

Si vous n'avez pas d'orange, du lait peut très bien faire l'affaire.
Si au contraire vous aimez beaucoup l'orange, les zestes devraient mieux faire ressortir le goût. 

Publié dans Goûter

Commenter cet article

Lelf 20/03/2014 20:04

Super, merci pour le test :p
Et bonne idée les épices, je mettrai peut être un peu de cardamome cette fois :)

Nathalie 17/03/2014 21:41

Je pense faire ça aussi pour éviter de devoir presser une ou deux oranges, paresseuse jusqu'au bout, et tenter avec différentes épices (cannelle, cardamome, arôme de citron, de vanille, etc). Au
passage, les petits pains se conservent très bien au congélateur et un petit passage au four à micro-onde leur rendent leur fraîcheur pour le petit déjeuner :P

Lelf 17/03/2014 21:39

Cool !
Je pense que je vais en refaire pour le p'tit déj chez une amie ce week end et je ne mettrai que de la crème liquide (ou un peu de lait). J'espère qu'il sera aussi beau que la première fois ^^

Nathalie 15/03/2014 20:48

Je viens de le faire ! J'ai plutôt suivi la recette originale, avec les petits formes marrantes et la machine à pain pour ne pas me fatiguer à pétrir (eh eh), et j'ai ajouté une bonne dose de
poudre d'écorce d'orange... et c'est délicieux, mais malgré tout ça ne goûte pas du tout l'orange (ou juste vaguement). Ce qui ne m'empêchera pas de le refaire parce que c'est tout joli, tout bon
et tout facile !